Open Site Navigation
Jim Riley fr

Catégorie

Athlète

Sport

Multisports

Ville natale

Bayfield

Année d'intronisation

2022

Ambassadeur Sportif

athlète

Jim Riley (D)

MEMBRE HONORÉ

Biographie

Le regretté   Jim Riley, natif de Bayfield, pratiquait avec succès deux sports au début du   20e siècle. Il est le premier et le seul athlète ces   105 dernières années à avoir joué à la fois dans la Ligue nationale de   hockey et dans la Ligue de baseball majeur. Il faisait partie des   Metropolitans de Seattle l’année où ils ont remporté la Coupe Stanley (1917).   C’est la première équipe américaine à remporter ce trophée. Il a brièvement délaissé   le hockey pour joindre les Forces armées canadiennes, puis il est revenu au   sein de son équipe pour la saison 1919-1920. Il a joué cinq saisons de   plus avec les Metropolitans après son service militaire, marquant   23 buts en 24 matchs une année et 23 buts en 30 matchs   une autre année. Il a aussi joué dans la Ligue nationale de hockey, avec les   Cougars de Détroit et les Blackhawks de Chicago. M. Riley a aussi joué   dans la Ligue de baseball majeur brièvement, devenant ainsi le premier homme   à jouer aux deux sports de façon professionnelle. Il a joué dans la Ligue de   baseball majeur pendant 11 ans, soit de 1921 à 1932, réalisant une   moyenne de .300 à sept reprises, et il a brièvement joué dans la Ligue   majeure, avec les Senators de Washington et les Browns de Saint-Louis.

Faits rapides

  • Il est le premier et le seul athlète ces 105 dernières années à avoir joué à la fois dans la Ligue nationale de hockey et dans la Ligue de baseball majeur 

  • En 1917, il a remporté le championnat de la Coupe Stanley avec les Metropolitans de Seattle

  • Il a joué dans la Ligue nationale de hockey avec les Cougars de Détroit (aujourd’hui les Red Wings) et les Blackhawks de Chicago

  • Il a joué 11 saisons dans la ligue de baseball mineur, il a réalisé une moyenne de .300 à sept reprises, et il a brièvement joué dans la Ligue majeure, avec les Senators de Washington et les Browns de Saint-Louis