top of page
Open Site Navigation
Tommy Thompson fr

Catégorie

Bâtisseur

Sport

Baseball

Ville natale

Fredericton

Année d'intronisation

1988

Ambassadeur Sportif

bâtisseur

Tommy Thompson (D)

MEMBRE HONORÉ

Biographie

L’un de ses anciens joueurs a déjà dit du regretté Tommy Thompson qu’il y « avait quatre amours dans sa vie : sa famille, son église, ses confrères et le baseball ».


Depuis l’âge où il a été capable de compter jusqu’à « trois et deux », jusqu’à ce que la maladie le force à prendre sa retraite, il a été joueur, entraîneur, gérant, dirigeant et propriétaire d’un club dans sa ville natale de Fredericton.


Il était, dans tous les sens du mot, un bâtisseur. Il a bâti des champions locaux, provinciaux et nationaux, mais encore plus important, il a aidé nombre de jeunes hommes à « bâtir » leur vie.


Dans un des hommages qui lui ont été rendus, on a dit de lui : « Tommy Thompson est toujours à l’avant-plan, même si ce n’est qu’à cause de sa personnalité dynamique. » À cela, nous ajoutons « et de son dévouement envers les jeunes, par l’entremise du sport ».


Intronisé au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick le 4 juin 1988.

Faits rapides

  • Il a commencé à jouer au base-ball senior à l’âge de 14 ans, à Saint John.

  • Il a été l’un des meilleurs joueurs de l’équipe du service d'aqueduc de Saint John, qui comptait bon nombre des meilleurs joueurs de la ville.

  • En 1925, il a gagné 21 des 25 matchs durant lesquels il a lancé, y compris une partie sans point ni coup sûr pour remporter le titre néo-brunswickois. Il a aussi mené l’équipe du service d’aqueduc au championnat des Maritimes.

  • En 1927, il a remporté 30 matchs avec les Fusilliers de Saint John et il a été recruté par les Red Sox de Boston.

  • Après avoir participé au camp d’entraînement des Red Sox en 1928, il a été assigné à la ligue de l’Est.

  • De 1928 à 1937, il a évolué avec des équipes professionnelles aux États-Unis et au Canada.

  • Pendant la saison de 1935, avec les Maroons de Winnipeg, il a enregistré 24 victoires, dont 13 consécutives, contre seulement deux défaites.

  • Il a été joueur-gérant de l’équipe de Sorel de la ligue du Québec en 1936 et 1937. Il a mené l’équipe à deux titres de la ligue et il s’est retiré comme joueur en 1937.

  • À titre de gérant de l’équipe de Trois-Rivières en 1938-1939, il a recruté le manchot Pete Gray à l’arrière-champ pour un match d’essai.